Aguchita, Signe d'une conscience écologique

Sœur Maria Agustina Rivas: Signe Du Royaume

 

Vingt-huit ans se sont écoulés depuis l'assassinat d'Aguchita par un groupe de terroristes et deux ans se sont écoulés depuis le début du processus de sa béatification. Alors que nous réfléchissons, à nos réalités personnelles et communautaires ainsi qu’à notre vie de Province, à la lumière de la vie d’Aguchita, cela nous permettra de passer en revue, de regarder et de redécouvrir la manière dont Dieu se révèle dans la banalité de la vie quotidienne.

De la même façon, contempler Dieu qui ne se lasse pas d’aimer avec tendresse, compassion et miséricorde, nous pousse à vivre notre zèle apostolique de manière créative pour le monde d’aujourd’hui.

Lorsque le pape François a commencé son ministère en tant que pasteur de l'église, avec l'exhortation apostolique Evangelii Gaudium, il nous a lancé un défi, celui de vivre la joie de l'Évangile. «Évangéliser et sortir vers les frontières marginalisées”, était  une pratique quotidienne de la vie d'Aguchita. « Être avec les marginalisés » était un témoignage pour les personnes qu'elle a accompagnées, dans le processus de formation et d'autonomisation. Elle était présente avec  tout son être: joyeuse, souriante, patiente, accueillante et attentive aux besoins des autres. Ces caractéristiques sont le signe et la graine du Royaume. Alors, est-ce une commémoration ou bien un nouvel élan pour notre voyage? 1

Signe de joie :

C'est une caractéristique incontestable et authentique du disciple de Jésus. Il s’agit de semer les graines de la joie, la joie de l’Évangile, au moyen d’une vie heureuse, propice au bonheur et plus efficace que de nombreux discours, homélies ou catéchèses.

Signe d'une conscience écologique:

L'encyclique Laudato Si soulève «le défi urgent de protéger notre foyer commun » et inclut « le souci d'unir toute la famille humaine pour rechercher un développement durable et intégral, car nous savons que les choses peuvent changer» 2.

En ce sens, Aguchita aimait la nature et encourageait le recyclage. Les séminaristes l'appelaient «Sœur Laitue» en référence à une photo qui la montrait portant une tête de laitue. Ce n’était que le symbole de son engagement conscient en faveur d’une prise en charge complète de la création.

Signe de l'écoute attentive de Dieu et de la réalité des femmes:

Aujourd’hui plus que jamais, nous devons améliorer notre capacité d’écoute aux cris des femmes, victimes de violence, sexiste et être attentif aux taux élevés des meurtres de femmes. Cette réalité douloureuse devient de plus en plus aiguë. Nous sommes le 10 janvier 2019 et déjà six femmes ont trouvé la mort. Nous nous demandons «Quelle serait la réaction d’Aguchita?» Que nous dirait sa vie aujourd’hui? Nous pouvons répondre avec les mots de Clare Nolan, RGS: «Si le souvenir d’Aguchita a une valeur quelconque, qu’il serve de modèle à toute personne inspirée par l’Évangile, pour répondre aux besoins de son temps, aux besoins du monde, ainsi qu’aux besoins qui lui ont été révélés par les autres. »3

Par conséquent, Aguchita est pour nous un appel qui crie que nous pouvons être des saints dans les petites choses de la vie quotidienne. Comme elle, les saintes femmes et les saints hommes mettent leur confiance non pas dans leurs qualifications mais en Dieu et cherchent Dieu dans la prière, trouvent Dieu dans sa Parole, dans la création et dans le prochain, parce que toute vie est pleine de Dieu. Aguchita est devenue sainte par l'effort, la persévérance et le sacrifice.4

Son martyre n'était pas une coïncidence, et les circonstances extérieures étaient  moins significatives. Aguchita a répondu à la grâce de Dieu dans les petites choses de la vie quotidienne. Comme elle, nous sommes tous appelés à être saints.5

 Nous vous remercions, Aguchita, et nous vous demandons de continuer à nous encourager, de nous rendre heureux, souriants et accueillants, comme vous l’avez fait durant votre vie.

--------------------------------------------------------------------------

1 «Aguchita, comment faire pour avoir une vie?».

2Laudato SÍ, Encyclique N ° 13.

3 Nolan C.RGS, «Mémoire et méditation: un réflexe personnel»

4 Tapia I., “Homélie du 26 septembre 2018” - Vicariato de San Ramón.

5 Gaudate et Exsultate, Exhortación Apostolique N ° 14 Pape François